A peine la page précédente postée que Nicole propose sa page en lift secret : Hop je récupère et voici ma page : 

emma_21112014

Un lecteur, le comédien Dominique Touzé, muni d'un petit bureau, d'une plume et d'un encrier, seul sur le devant de la scène.

Il lit 13 lettres, choisies avec grande difficulté parmi les 800 écrites par Georges Mazet, et à chaque fin de lettre, après avoir simuler la signature au bas de la feuille, il remet cette missive dans un "chapeau" que lui amène une petite fille (qui joue un rôle si émouvant sur l'avant dernière lettre).

Tout au long , cette jeune musicienne incarne le "facteur", la "lettre postée" qui rejoint la soeur de Georges Mazet, Madeleine.

Et puis sur l'avant dernière lettre, le comédien danse avec elle en la prenant dans ses bras, une valse si je me souviens, elle joue le rôle de Madeleine, sa petite soeur qu'il ne reverra plus. Georges et Madeleine qui dansent une dernière fois, dans ses pensées ...

A ce moment, les larmes roulent sur mes joues sans que je puisse les retenir. 

Entre chaque lettre, les musiciens interprètent plusieurs styles, selon l'intensité et l'émotion dégagées par la lecture. De courts morceaux sur le début, les jeunes artistes commencent leur carrière comme Emma et ses 2 amies; Et puis, les morceaux se rallongent et prolongent l'atmosphère créée par le comédien.

Merci à Dominique Touzé, Directeur artistique, metteur en scène du WAKAN et fabuleux comédien professionnel, pour cette lecture,

Merci à l'école de Musique d'Issoire pour avoir pu permettre un si pationnant moment, une visite de la guerre des tranchées 14-18,

Merci à la famille Mazet, qui a fait don aux archives d'Issoire, des 800 lettres de la correspondance  entre Georges et Mad et qui grâce à elles nous montrent l'horreur de la guerre.